Arkadin France

Développez aujourd’hui vos compétences de demain

Le monde de l’entreprise fait aujourd’hui l’objet de profonds changements qui changent littéralement la donne. Êtes-vous prêt ?

Quelles sont les forces tectoniques de cette rupture ? La longévité en est une. Nous vivons tous plus vieux, et restons plus longtemps dans la vie active. Ensuite, les appareils intelligents de toutes sortes augmentent notre productivité, à mesure que la croissance exponentielle des puissances de calcul nous donne accès à des gisements de données jusque-là inaccessibles. Enfin, avec l’arrivée de nouveaux outils visuels, les communications écrites font désormais partie des vestiges du passé.

Dans le même temps, l’avènement des réseaux sociaux et des technologies connexes étendent à l’infini les possibilités de collaboration, le tout sur fond d’émergence de nouveaux marchés – et de nouveaux concurrents ultraspécialisés – qui font voler en éclats la mainmise de l’Amérique du Nord et de l’Europe sur l’emploi, l’innovation et les pouvoirs politiques.

Les 10 compétences essentielles de demain

Dans son récent rapport intitulé Future Work Skills 2020 (Compétences professionnelles à l’horizon 2020), l’Institut pour le Futur (IFTF, sous l’égide de l’Institut de recherche de l’Université de Phoenix) fait le bilan des changements qui redéfinissent l’entreprise d’aujourd’hui, avant de jeter un regard prospectif sur les compétences qu’elle devra maîtriser demain.

Capacités d’analyse
Les travaux répétitifs et peu qualifiés cèderont bientôt la place aux dernières machines et technologies intelligentes, entraînant par là-même un déplacement de l’axe de la demande vers des postes à forte composante intellectuelle.

Intelligence émotionnelle
Les personnes douées d’une grande intelligence émotionnelle seront valorisées pour leurs capacités à évoluer dans un environnement mondialement connecté et marqué par une croissance exponentielle de la collaboration.

Adaptation et innovation
Alors que l’automatisation et les délocalisations se poursuivent, la capacité d’un salarié à trouver des solutions à des situations inédites, inattendues et « sans rapport avec le job », se révélera un atout clé dans les dix prochaines années.

Compétences interculturelles
L’ouverture aux différentes cultures ne pourra plus se limiter aux seuls travailleurs expatriés à l’autre bout du monde – l’approche multiculturelle va devenir une valeur universelle dans l’organisation. En ce sens, l’entreprise de demain prônera la diversité. Selon le rapport de l’IFTF, « l’étude démontre que l’intelligence et le pouvoir d’innovation d’une équipe dépendent de la pluralité de ses membres en termes d’âge, de compétences, de spécialisations, de styles de travail et de modes de pensée ».

Logique computationnelle
Cela fait des années que les entreprises luttent contre un phénomène de « surinformation » qui ne fait pourtant que s’amplifier. La bonne nouvelle, c’est que les salariés doués de capacités de raisonnement computationnel sauront extraire du sens de cette avalanche de données, notamment grâce à des modèles de simulation.

Maîtrise des nouveaux médias
Les collaborateurs de demain devront maîtriser parfaitement les nouveaux médias (vidéos, blogs, podcasts et autres) pour créer eux-mêmes des contenus qu’ils mettront au service de l’entreprise. De même, ils sauront aussi analyser et évaluer la valeur des contenus créés par d’autres.

Pluridisciplinarité
Face à la complexité des problèmes d’aujourd’hui, l’hyperspécialisation emblématique du XXème siècle fait place à la pluridisciplinarité. Les nanotechnologies, par exemple, font intervenir divers pôles de compétences comme la biologie moléculaire, la biochimie, la chimie des protéines et bien d’autres disciplines.

Esprit de conception
À l’heure où la conception centrée sur l’utilisateur s’est imposée comme un impératif incontournable du monde de l’entreprise, les outils de collaboration et les traitements informatiques sont appelés à étendre cette démarche à nos environnements de travail, tant dans une optique de performance que de productivité.

Gestion de la charge cognitive
Trop d’information tue l’information. Partant de ce constat, les collaborateurs de demain devront développer des techniques d’extraction d’informations exploitables à partir d’une déferlante de données brutes. Certaines pratiques actuelles permettent déjà de filtrer des informations « sociales », notamment par des systèmes de balisage, de classements et de métadonnées, mais les défis d’avenir exigeront des outils plus évolués.

Collaboration virtuelle
Savoir être productif, communiquer avec les autres et trouver les bons leviers de motivation d’un groupe virtuel : telles sont les compétences qui feront le succès de la prochaine génération de salariés.

Comment se préparer aujourd’hui ?

Pour créer les conditions de leur succès dans un horizon à dix ans, les personnes, établissements d’enseignement et entreprises devront faire preuve d’une extraordinaire vision. À mesure que le monde de l’entreprise se transforme, les compétences qui dominent aujourd’hui sont amenées à évoluer, voire à disparaître.

Selon l’IFTF, les compétences du collaborateur de demain devront suivre un schéma en T, à savoir « des connaissances approfondies dans au moins un domaine, tout en parlant couramment le langage d’autres disciplines. Ceci demande de la curiosité et un goût de l’apprentissage qui s’étend bien au-delà du parcours d’enseignement formel. »

De leur côté, les établissements d’enseignement doivent concevoir dès aujourd’hui les programmes qui formeront la prochaine génération aux besoins professionnels de demain.

Enfin, dans les entreprises, l’heure est à une remise à plat des compétences recherchées aujourd’hui. « Une stratégie RH axée sur les objectifs métiers doit être la grande priorité de la GRH dans l’entreprise, ce qui implique une collaboration avec les établissements d’enseignement supérieur pour répondre aux besoins à vie de formation et de compétences des salariés. »

A propos de l'auteur

Directeur général d’Arkadin Inde, M. Gupta est également membre de l'équipe dirigeante de la région Asie-Pacifique. En 2004, M. Gupta a créé ConferIndia, une entreprise spécialisée dans les conférences et rachetée par Arkadin en 2008. Il joue aujourd'hui un rôle clé dans la croissance et la présence d'Arkadin sur le marché indien. Entrepreneur aguerri, M. Gupta cumule plus de 15 années d’expérience dans la création et le développement d’entreprises dans les secteurs des TIC en Inde. Avant ConferIndia, il a également fondé Dimension India Networks (P) Ltd, une SSII qui emploie aujourd’hui plus de 300 personnes au service de clients aux États-Unis et en Europe. Toujours membre du Conseil d'administration de Dimension India Networks, M. Gupta tient un rôle important dans la définition de la stratégie de l’entreprise. En dehors de ses engagements professionnels, il aime consacrer du temps à sa passion pour l’entreprenariat en accompagnant des jeunes pousses dans le lancement de leurs startups dans des secteurs divers et variés.

Laisser une réponse

Enjoy work, enjoy life, enjoy sharing.